Pierre-Antoine DUPONT est né à Lyon, le 23 avril 1821, au n°31 du quai de l'hôtpital. (Une plaque est toujours visible sur les murs de l'Hôtel-Dieu). Son père était éperonnier-quincailler ; il forgeait des mors pour les chevaux et était fournisseur de l'armée.

Il fut élevé jusqu'à l'âge de quatre ans par sa mère qui lui appris à lire. Elle succomba jeune encore des suites d'un accident.

Immédiatement après cette mort, Pierre alla chez le curé de Rochetaillée, M. Laurent, son cousin et parrain. Il se chargea de son éducation et lui inspira de bonne heure l'amour de la nature.

Il fut ensuite placé au collège ecclésiastique de l'Argentière, où il remporta de brillants succès. C'est là, qu'entre neuf et dix ans, il composa sa première poésie : "Le rat et la machine pneumatique, puis une pièce intitulée "le nid de la Sainte Vierge" qui lui valut déjà dans son milieu une petite réputation littéraire.