22 mars 2008

A M. et Mme MARIN

Vous pleurez votre enfant ! et pourtant, dites-vous, « C’était un petit ange…il était le plus sage, « Le plus affectueux des enfants de son âge : « On n’en voyait pas de plus doux… » Eh bien ! ne pleurez pas, bon père, tendre mère, Il était « pauvre ami ! » trop charmant pour la terre ; Le ciel s’en est montré jaloux. Allez donc, plus joyeux, le voir au cimetière, Et vous direz à ceux qui, sur son humble pierre, Vous verront sourire à genoux : « Son âme blanche et pure, ainsi qu’une colombe « Du... [Lire la suite]
Posté par Phil42300 à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2008

A M.V.H

Si tu voyais une anémone, Languissante et près de périr, Te demander, comme une aumône, Une goutte d’eau pour fleurir ; Si tu voyais une hirondelle, Un jour d’hiver te supplier, A ta vitre battre de l’aile, Demander place à ton foyer ; L’hirondelle aurait sa retraite, L’anémone, sa goutte d’eau, Pour toi que ne suis-je, ô poète, Ou l’humble fleur, ou l’humble oiseau !
Posté par Phil42300 à 13:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]